L'attaque du mille-pattes

Publié le par Ellys

LONDRES (AP) -- Quand il a entendu du bruit venant de derrière son poste de télévision, Aaron Balick s'attendait simplement à y trouver une petite souris. A la place, il est tombé nez à nez avec un mille-pattes géant venimeux, mystérieusement arrivé d'Amérique latine en Grande-Bretagne.

"Pensant que c'était une souris, je suis allé enquêter sur la source du bruit", raconte-t-il. "Le bruit venait de sous un tas de papiers que j'ai soulevé et je m'attendais à voir déguerpir une souris. A la place, j'ai vu cet animal à l'aspect préhistorique se faufiler derrière une pile de livres".

Le Londonien âgé de 32 ans a réussi à capturer la bête longue de 23 centimètres, et l'a emprisonnée dans une boîte hermétique avant de l'apporter le lendemain au musée d'histoire naturelle où l'insecte a été identifié: il s'agit d'un scolopendre géant, la plus grosse espèce de mille-pattes au monde.

Selon Stuart Hine, un entomologiste du musée, il est probable que le mille-pattes s'est retrouvé à bord d'un avion-cargo, vraisemblablement dans une cargaison de fruits.

"On répond à plus de 4.000 enquêtes publiques et commerciales chaque année, alors nous avons l'habitude des choses inattendues. Mais lorsque Aaron a sorti cette bête de son sac, j'étais stupéfait", a déclaré le scientifique. "Je ne m'attendais vraiment pas à voir ça."

Les pinces à l'avant du corps du mille-pattes distillent un venin qui peut provoquer une éruption cutanée, des nausées et de la fièvre mais la piqûre est rarement mortelle.

Publié dans Point de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article