Les morts ont des oreilles...

Publié le par Ellys

ABIDJAN (AFP) - Les obsèques d'un chanteur ivoirien, Deza XXL, décédé il y a près de trois semaines, ont donné lieu à une curieuse mise en scène du corps du défunt vendredi soir à Abidjan lors d'une soirée en son hommage, rapporte lundi le quotidien Soir Info (indépendant).

Deza XXL, de son vrai nom Philippe Ehui Niamkey, frère cadet de l'artiste musicien Frédéric Ehui dit "Meiway", était décédé le 3 août dernier des suites d'une crise d'hypertension.

 

En hommage à l'artiste, plusieurs centaines de proches et d'artistes ont participé vendredi soir à une veillée à son domicile familial. "Si le spectacle donné par la marée d'artistes a attiré du monde, la grande curiosité était plutôt la présence du défunt, assis dans la salle", raconte Soir Info.

 

Le corps du chanteur avait été installé dans un fauteuil, micro en main et guitare au côté, costume blanc et lunettes noires à la Stevie Wonder sur le nez.

 

Ses vêtements ont été changés à deux reprises pendant la soirée, à l'abri des regards indiscrets, explique Soir Info. Le temps d'un dernier concert, Deza XXL a été ainsi le "spectateur privilégié" du show organisé en son honneur, écrit le journal.

 

Durant toute la nuit, un orchestre a chanté le répertoire de l'artiste. Le corps est resté dans cette position assise, face au micro, jusqu'au petit matin.

 

"Devant ce spectacle, un confrère journaliste qui ne supportait pas cette scène a préféré quitter précipitamment les lieux...", selon Soir Info.

 

Deza XXL a été inhumé samedi à Bassam (ouest d'Abidjan).

 

La mise en scène des défunts est une tradition très ancienne de la culture funéraire en pays appolo (ethnie du sud-est de la Côte d'Ivoire), et se pratique également au Ghana voisin.

Publié dans Point de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article